Darstellung eines Tankschiffs mit Messtechnik

Mesure de la température

Dans les réservoirs de gaz et de pétrole, la température doit rester constante et doit donc être surveillée en permanence. Le pétrole brut est transporté à 50 °C, le gaz de pétrole liquéfié (GPL) sous pression (10 bar) à température ambiante et le gaz naturel liquéfié (GNL) à environ -160 °C. Afin de pouvoir surveiller la pression interne du réservoir à ces basses températures, le gaz est chauffé à - 40 °C via des conduites d'évaporation vers le convertisseur de pression.

Données de process
Température du pétrole brut 50 °C
Température du gaz de pétrole liquéfié (GPL) 20 °C à 10 bar
Température du gaz liquéfié (GNL) -161 à -164 °C
Température du gaz naturel liquéfié (GNL) pour la mesure de pression -40 °C

Nos composants pour la mesure de la température

Sécurité maximale sur l'eau et sur terre

Nos solutions pour la mesure de la température dans des réservoirs de gaz et de pétrole

Avec des sondes à résistance et des thermostats qui offrent à la fois une certification marine et une homologation Ex, JUMO fournit la solution optimale pour la mesure de la température dans les réservoirs de pétrole et de gaz des navires. Dans le cas du gaz liquéfié en particulier, une augmentation de la température peut avoir des conséquences catastrophiques. En effet, l'évaporation entraîne une surpression dans le réservoir et éventuellement des explosions. Une surveillance et une régulation précise de l'évaporation du gaz naturel liquéfié pour la mesure de la pression sont donc essentiels.

Nos solutions pour la mesure de la température dans des réservoirs de gaz et de pétrole

Avec des sondes à résistance et des thermostats qui offrent à la fois une certification marine et une homologation Ex, JUMO fournit la solution optimale pour la mesure de la température dans les réservoirs de pétrole et de gaz des navires. Dans le cas du gaz liquéfié en particulier, une augmentation de la température peut avoir des conséquences catastrophiques. En effet, l'évaporation entraîne une surpression dans le réservoir et éventuellement des explosions. Une surveillance et une régulation précise de l'évaporation du gaz naturel liquéfié pour la mesure de la pression sont donc essentiels.

Votre contact


Responsable Construction navale

Jean-Baptiste Schmitt +33 6 07 95 18 27 +33 6 07 95 18 27