Historique

Voyagez avec nous à travers 70 ans d'histoire de JUMO

Moritz Kurt Juchheim fonde à Fulda la société M. K. JUCHHEIM – (qui découle du nom du fondateur de la société) – actuellement JUMO GmbH & Co. KG et débute avec six collaborateurs par la production de thermomètres et de thermomètres à contact en verre. Il était né le 4 juillet 1910 à Ilmenau en Thuringie où son père fabriquait déjà des thermomètres. Dès le début, sa philosophie fut de fabriquer des instruments de grande qualité et de haute précision ainsi que de fournir le meilleur service après-vente possible. Venez faire avec nous un voyage dans le temps à travers l'histoire émouvante de notre entreprise.

Du thermomètre en verre au capteur – de Fulda à l'Europe

1949-1979

Avant même la création de deux États allemands, l'usine de thermomètres "M.K. Juchheim" a été créée à Fulda et expose à la foire de Hanovre en 1949. Konrad Adenauer devient chancelier fédéral et, dans les années du miracle économique, l'entreprise Fulda prospère également. En 1952, le nombre d'employés était passé de 6 à 100, et en 1970, ce nombre a été multiplié par dix. La surface de production est également passée de 350 à 12 000 m².

En 1966, la production d'éléments sensibles en verre platine démarre, des instruments de mesure et de régulation électroniques sont également inclus dans la gamme. Alors que le monde regrette la séparation des Beatles, Moritz Juchheim a fondé en 1971 la première filiale en Belgique, avec laquelle l'internationalisation a commencé. Des progrès technologiques sont également en cours: en 1978 JUMO a été la première entreprise à utiliser des processeurs dans le domaine de la régulation.

Nouveaux développements jusqu'aux robots industriels

1980-1989

Alors que le "Rubik's Cube" d'Erno Rubik devient culte, JUMO continue à développer son secteur de services et propose pour la première fois des services complets dans le domaine du traitement des métaux et des assemblages électroniques à des clients externes

Et alors que l'Allemagne encourage le jeune talent du tennis Boris Becker, âgé de 17 ans, Peter Juchheim, fils aîné du fondateur de l'entreprise Moritz et directeur général à ses côtés depuis 1965, décède en 1985. Son frère cadet et actuel directeur général, l'ingénieur diplômé Bernhard Juchheim, le remplace. En 1989, l'année de la chute du mur de Berlin, JUMO réalise également une percée : des robots sont utilisés pour la première fois dans la détection de la température.


Croissance dynamique grâce au développement d’appareils de pointe

1990-1999

Le gouvernement allemand déménage de Bonn vers l'ancienne et en même temps la nouvelle capitale Berlin, et le bureau d'étude de JUMO s'installe dans un nouveau bâtiment. Au fil des ans, elle développe des appareils de pointe, des systèmes de régulation de process, des émetteurs intelligents, des systèmes à bus, des logiciels de supervision. C'est ainsi que le système d'automatisation JUMO mTRON est mis sur le marché en 1997.

Après la création du centre de formation JUMO en 1995, la famille Juchheim a dû affronter une autre perte : en 1996, le fondateur de l'entreprise, Moritz Juchheim, décède.

Systèmes d'automatisation, nouveaux groupes cibles et nouveaux marchés

2000-2009

Le nouveau millénaire ne commence pas par un crash, mais pour JUMO par un record: l'entreprise réalise pour la première fois un chiffre d'affaires de plus de 100 millions d'euros. Lorsque la monnaie européenne a également été introduite sous forme de numéraire en 2002, JUMO a inauguré le nouveau bâtiment réservé à la fabrication et à la distribution de la ligne de produits Sondes de température d'une superficie totale de 4 680 m² dans la zone industrielle d'Eisweiher.

En 2003, la marque JUMO devient le nom de l'entreprise et Michael Juchheim, diplômé des écoles de commerce, en devient le directeur général aux côtés de son père Bernhard. JUMO se développe sur les marchés d'Asie et d'Europe de l'Est et est en mesure d'ouvrir de nouveaux groupes cibles avec des systèmes d'automatisation complets.


Plastique et excellente croissance

2010-2020

Alors que la décennie touche à sa fin, JUMO emploie plus de 2 000 personnes dans le monde entier et continue à se développer. La certification du laboratoire DKD par la Deutsche Akkreditierungsstelle GmbH (DAkkS) ouvre la gamme de nouveaux services. Le nouveau centre logistique de réception des marchandises est ouvert en 2012, et en 2013, un terrain de 100 000 m² est acquis pour une nouvelle usine de production de capteurs.

En 2016, JUMO rachète PGT Thermprozesstechnik GmbH. L'entreprise spécialisée dans la production de capteurs de température en plastique innovants est un partenaire de longue date de JUMO. JUMO reçoit plusieurs prix pour sa croissance supérieure à la moyenne et en tant qu'employeur exemplaire.

En 2020, Dimitrios Charisiadis sera nommé troisième directeur général. Il est responsable des domaines "Ventes, développement et production". Bernhard Juchheim sera responsable des "ressources humaines" à l'avenir, Michael Juchheim des "technologies de l'information et des finances".