Success story Compostage

Quand la terre va, tout va

Le compostage désigne le processus biologique du cycle des substances nutritives, à savoir le processus par lequel la matière organique facilement récupérable est dégradée sous l’influence de l’oxygène de l’air, des bactéries et des champignons. Outre le dioxyde de carbone, les minéraux hydrosolubles sont également libérés, par exemple les nitrates, les sels d’ammonium, les phosphates, les composés de potassium et de magnésium qui agissent comme engrais. Aujourd’hui le compostage n’est plus limité aux jardins domestiques, les communes compostent également à grande échelle. En Allemagne, il y a plus de 1000 installations de compostage de ce type.

Tâche

En Allemagne, d’après les données de l’Office fédéral des statistiques, en 2011, environ 14 millions de tonnes de déchets biogènes ont été compostées ou ont fermenté dans des installations de production de biogaz, et ensuite ont été réutilisées sur des sols. Environ les deux tiers sont utilisés dans l’agriculture, un quart dans l’aménagement paysager. En Allemagne, le traitement correct des déchets biodégradables qui doivent être compostés est fixé par le décret sur les déchets biodégradables. C’est important puisque des agents pathogènes dangereux peuvent résulter de ce processus. D’après le décret sur les déchets biodégradables, il faut contrôler et justifier la température de tous les chargements d’un compostage. Une preuve est nécessaire parce que la température dans la matière est à l’origine de la destruction fiable des micro-organismes dangereux. Ces données doivent pouvoir être mises à disposition de l’" Organisme Fédéral pour la qualité du compost " à tout moment. Pendant le traitement d’hygiénisation, il faut enregistrer automatiquement la courbe de température avec une mesure de température permanente et directe, non intrusive dans la matière à traiter.
Au cours du compostage, la température doit être supérieure à +55 °C pendant une période de deux semaines de suite si possible ou à +65 °C pendant une semaine sur la totalité du mélange. La température de traitement doit être mesurée et documentée à intervalles de temps réguliers, au moins une fois par jour ouvrable. Les appareils de mesure de la température doivent être calibrés régulièrement, au moins une fois par an ; il faut documenter ce calibrage. Les composts aboutis ne sont considérés comme sans risque du point de vue hygiénique que grâce à une documentation traçable à tout moment de la vérification indirecte du processus. Souvent, ce contrôle de la température est effectué manuellement par les opérateurs des installations de compostage, ce qui prend du temps au personnel

JUMO Wtrans B en service dans l'andain

Solution

Au cours du compostage, la température doit être supérieure à +55 °C pendant une période de deux semaines de suite si possible ou à +65 °C pendant une semaine sur la totalité du mélange. La température de traitement doit être mesurée et documentée à intervalles de temps réguliers, au moins une fois par jour ouvrable. Les appareils de mesure de la température doivent être calibrés régulièrement, au moins une fois par an ; il faut documenter ce calibrage. Les composts aboutis ne sont considérés comme sans risque du point de vue hygiénique que grâce à une documentation traçable à tout moment de la vérification indirecte du processus. Souvent, ce contrôle de la température est effectué manuellement par les opérateurs des installations de compostage, ce qui prend du temps au personnel. Le " GFA Lüneburg gkAöR " (organisme communautaire de collecte des déchets) a choisi le système d’automatisation JUMO mTRON T et les sondes de température avec transmission des mesures par radio JUMO Wtrans B. L’ensemble du processus est ainsi surveillé de manière totalement automatique et documenté avec une protection contre les manipulations.

Unité de compostage JUMO Wtrans

Antenne du récepteur JUMO Wtrans

JUMO Wtrans Frontaldarstellung

Solution JUMO Wtrans

Résultat

Les masques d'écran standard prédéfinis réduisent considérablement le temps de mise en service pour l'utilisateur. L'ensemble du processus de surveillance et de documentation des températures a été considérablement simplifié pour GFA Lüneburg grâce à la solution qui vient d'être mise en œuvre.